Série FAQ: Comment la sensibilité LDTD-APCI se compare-t-elle à celle de l’ESI?

Si vous avez manqué la question de notre série de FAQ de la semaine dernière, nous répondions à une question assez couramment posée: Combien de temps faut-il pour nettoyer la source et combien de pièces sont impliquées?
Vous pouvez lire l’article en cliquant ici!

Cette semaine, nous nous penchons sur un aspect plus technique du Luxon Ion Source®.

On nous demande souvent: comment la sensibilité LDTD-APCI se compare-t-elle à celle de l’ESI?

Dans le procédé LDTD®, l’environnement est exempt de solvant et de phase mobile. Lorsque la désorption se produit, l’analyte est désorbé thermiquement de la plaquette LazWell ™ et est transporté sous forme de gaz lorsqu’il entre dans la région APCI. La région APCI est consitutée d’air sec à pression et température normales, ce qui se traduit par une efficacité de protonation supérieure à celle du LC-APCI traditionnel. L’absence de solvant permet d’obtenir un taux de succès d’analyse d’environ 92% pour l’ensemble du processus, pour les petites molécules, similaire au taux de succès de l’ESI.

Chaque jour, nos chimistes s’efforcent d’atteindre des taux de succès encore plus élevés pour répondre aux besoins de nos clients.

La sensibilité LDTD-APCI est en fait beaucoup plus élevée qu’avec LC-APCI, où, pour ce dernier, il y a une interaction entre les échantillons et les solvants qui provoque des transferts de charges indésirables.

Donc, pour récapituler, LDTD-APCI est comparable en sensibilité à l’ESI, sans effet de matrice indésirable et sans effet de mémoire!

Pour plus d’Informations, contactez-nous :  

Nouvelles et événements récents
Newsletter

Subscribe to our mailing list

* indicates required